Le Festival

Pourquoi un festival d’improvisation ?

L’idée du Festival est venue de l’envie de découvrir et de faire découvrir les concepts de spectacles que développent les autres compagnies aux quatre coins de la France et du monde et qui repoussent toujours plus loin les limites de cet discipline artistique et théâtrale encore méconnue.
Pour le public, c’est aussi l’occasion d’assister à des spectacles d’improvisation inédits à Toulouse puisque ces compagnies jouent généralement à domicile. Les comédiens auront à cœur de partager leur univers et leur imaginaire et de se laisser surprendre par la chaleur du public toulousain. Des rencontres qui promettent d’être hautes en couleurs et riche en créativité !

 

Pourquoi le nom « Impulsez ! » ?

L’improvisation ne peut simplement pas exister sans public. L’échange entre les comédiens et le public est primordial, c’est ce qui impulse la dynamique et l’élan nécessaire à la réussite du spectacle. Finalement le public devient un acteur qui apporte sa pierre à l’édifice au même titre que les autres, à la différence qu’il est confortablement assis ! Le public suggère, influence, conteste, vote, inspire, encourage, porte, propose, impose, improvise, impulse ! Alors à votre tour : Impulsez !

Edito du fondateur

Quand j’étais petit et ado, je vivais dans le fin fond de la campagne dans le Maine et Loire et je m’ennuyais sévèrement ! L’ennui a de belles vertues, la première : j’ai développé un sacré imaginaire, la seconde : le cinéma m’a sauvé ! Plutôt que d’aller bidouiller des pots Ninja sur des mobylettes qui me réveillaient tous les matins, j’ai préféré explorer les trésors dont recèle le cinéma ! J’aime bien dire que le cinéma a été ma première babysitter. Ma petite sœur en a souvent fait les frais en voyant trop tôt des films qui faisaient drôlement peur, mais aujourd’hui on aime les même univers de science-fiction !

Le cinéma est donc un fil rouge dans ma vie. Le Festival arrive à sa 7ème édition, j’ai tout de suite fait le rapprochement avec le 7ème art, ça m’a inspiré ! Certain.es réalisateurs.trices ont laissé leurs acteurs.trices improviser et cela a donné des scènes mémorables et cultes ! L’improvisation fait partie du cinéma, car elle existe dans le travail de nombreux comédien.ne.s et acteurs.trices. A notre tour donc de faire exister le cinéma dans nos improvisations ! Pour célébrer cette 7ème édition et le 7ème art, la Bulle Carrée propose un Impro Ciné spécial doublages improvisés. Spectacle que les fans d’Impro Ciné nous réclament depuis longtemps !

Cette 7ème édition promet d’être grandiose. Pour marquer le coup, cette année, nous invitons une équipe d’improvisation All-Stars composée de 2 membres d’Hero Corp que nous connaissons bien (Jennie-Anne Walker et Arnaud Joyet), du duo comique Cécile Giroud et Yann Stotz et du chanteur Oldelaf. Un match d’impro qui devrait emporter haut la main la Palme des crampes aux zygomatiques.
Nous continuons notre volonté d’ouvrir le festival à l’international en invitant Omar Galvan (Argentine) et son solo improvisé, les Crealocos (Espagne-Colombie) et leur spectacle endiablé et Shawn Kinley (Canada) pour un Overlap international avec Omar Galvan (Argentine), Mark Jane (UK) et Fanny Sentenac (France).

Nous aurons également la chance de retrouver le Cri du Chameau, la compagnie lyonnaise qui a été là au tout début du festival Impulsez! et à qui nous déroulons le tapis rouge pour leur grand retour avec son spectacle “2”. Hélène Lauret sera d’ailleurs la marraine de cette édition pour notre plus grand plaisir !

Bien sûr, le festival Impulsez!, c’est également de la nouveauté avec un Shakespeare Improvisé de la Lily, compagnie professionnelle de Lyon, un T2.4 où les spectateurs qui le souhaitent pourront jouer un duo avec Tibo Astry, notre parrain de la précédente édition, et Fiat Lux où les Eux (Paris) joueront un spectacle éclairé par des lampes torches.
De nouvelles villes sont aussi invitées : Montpellier et Grenoble !

Bref, installez-vous confortablement dans votre fauteuil, et profitez de ces grands moments en 4D, garantis sans spoilers. Viva l’improvisation !

Notre marraine : Hélène Lauret

Hélène est comédienne et enseignante en théâtre d'improvisation depuis une dizaine d'années. Après des années de pratique du match d'improvisation, elle prend sa claque lorsqu'elle lit Keith Johnstone, Viola Spolin et Del Close. Elle renforce sa formation par des stages d'improvisation avec Keith Johnstone ou Patti Stiles, de mime avec Laurent Clairet (école du Mime Marceau), de théâtre avec le cours Florent ou le Group studio de Sébastien Bonnabel.
En 2010, elle fonde à Lyon, la compagnie du Cri du chameau avec Tibo Astry et Belkacem Settouti et crée plusieurs spectacles dont le duo "2" qu'elle joue avec son complice Belkacem Settouti, et "Hayya" avec Matthieu Loos, Julie Doyelle, David Rivière et Mats Karlsson.
Comme toute improvisatrice qui se respecte, elle a bourlingué : Festival Impulsez! à Toulouse, Festival d'Yverdon en Suisse, Tournoi de la Lui au Québec, Wise à Riom...
Elle se régale à jouer "Bio" avec les Eux, et "Casting" avec le Groupe Casting de Lyon.
Elle aime partir à blanc dans une scène et se laisser déformer par les autres. Elle voit l'impro comme une Dame souriante et sans manière, qui se révèle quand elle ne s'applique pas.
Elle aime lire, cogiter, écrire et voit toujours le verre d'eau à moitié plein. Elle est passionnée de randonnée, de philosophie et devient très envahissante quand elle aborde le Taoïsme et Spinoza.
Elle a deux noms, son nom civil et son nom de scène, ainsi qu'une dizaine d'adresses mail différentes. Cela lui donne une image de femme insaisissable et compliquée, mais elle reste toujours disponible pour répondre à la question "Comment dois-je t'appeler et où dois-je t'écrire ?"
Aujourd'hui, elle co-dirige la compagnie lyonnaise de théâtre d'improvisation le Cri du chameau, et l'organisme de formation par l'improvisation Kolinkis

Edito de la marraine

11 rue St Odile, j’ai habité pendant 18 ans au 11 rue St Odile à Toulouse. Mon numéro de téléphone était le 61 44 73 90. Vingt ans après avoir quitté sa ville, je dis toujours chocolatine, poche plastique et malle. A Lyon, les gens se marrent quand je m’énerve parce que mon accent toulousain ressurgit dès que je suis sous le coup d’une émotion.

J’ai aimé la Ganguise pour la planche à voile, rue St Rome pour les fringues, la place du Cap pour les manifs de Lycée, et le monument aux morts pour mon premier baiser (oui, j’ai osé…)

Alors le festival Impulsez! j’y suis férocement attachée. Première en 2012 avec Belkacem Settouti et Tibo Astry et notre compagnie du Cri du Chameau créée deux ans auparavant. Une communion avec le public si intense, qu’on a mis une bonne semaine à redescendre de notre nuage. J’ai reconnu le public Toulousain : spontané, chaleureux et généreux. Une vraie boule de feu qu’on a prise en plein visage.

Puis au fur et à mesure des années, des liens se sont créés, notamment avec Eric Selard, tous les membres de la Bulle Carrée et les autres troupes participantes au festival.

Impulsez! c’est un festival qui allie le jeu, la joie, la simplicité, et de la belle impro qui joue sans se regarder jouer.

Bref, j’aime Toulouse, j’aime la Bulle Carrée, j’aime Impulsez!, et c’est pour moi un immense honneur d’en être la marraine en 2019.

Un petit aperçu en video :