Le détail, bâtisseur de la scène

Hélène Lauret
samedi 30 novembre 2019 à 10:00
Manding'Art, Rue Docteur Paul Pujos, Toulouse, France

Comment apporter de la cohérence à une scène, l’éclaircir quand elle tombe dans la confusion, et ce sans briser la connexion avec ses partenaires et la sincérité du jeu ? Durant ce stage vous apprendrez à construire et réparer une scène en conservant un état de relâchement indispensable pour conserver son inspiration.
La construction d’une scène improvisée réside dans les petits détails. Le secret est d’être spécifique dans les détails du moi (mon personnage), du nous (la relation) et de l’environnement. Et il suffit d’un geste, d’une posture, d’un regard pour évoquer un tout. A partir de là, la scène pousse toute seule. Pas d’effort à fournir pour construire ou faire avancer à coup de fausses bonnes idées. Il suffit juste d’avoir un regard affiné pour obéir à ce qui est déjà là.
Objectifs :
1. Laisser émerger le personnage par la posture et le geste.
2. Densifier la relation en étant spécifique dans l’interaction.
3. Jouer avec l’espace pour laisser jaillir l’environnement.
4. Identifier dès les premiers instants le héros de la scène.
5. Identifier dès les premiers instants quelle sera la fin de la scène.
6. Saisir les détails qui vont créer la rupture.

  • de 10h à 17h
  • stage ouvert aux improvisateurs ayant minimum 1 an d’expérience

Tarifs :

    • normal : 70€
    • early bird (4 jours min. avant le début du stage) : 60€
    • adhérent Bulle Carrée : 55€
    • groupe de 4 personnes minimum : 55€
    • groupe de 4 adhérents Bulle Carrée : 50€
    • pass 4 workshops : -5€ sur chaque workshop
    • pass 7 workshops : -10€ sur chaque workshop

 

Focus sur Hélène Lauret

Hélène est comédienne et enseignante en théâtre d’improvisation depuis une dizaine d’années. Après des années de pratique du match d’improvisation, elle prend sa claque lorsqu’elle lit Keith Johnstone, Viola Spolin et Del Close. Elle renforce sa formation par des stages d’improvisation avec Keith Johnstone ou Patti Stiles, de mime avec Laurent Clairet (école du Mime Marceau), de théâtre avec le cours Florent ou le Group studio de Sébastien Bonnabel.
En 2010, elle fonde à Lyon, la compagnie du Cri du chameau avec Tibo Astry et Belkacem Settouti et crée plusieurs spectacles dont le duo “2” qu’elle joue avec son complice Belkacem Settouti, et “Hayya” avec Matthieu Loos, Julie Doyelle, David Rivière et Mats Karlsson.
Comme toute improvisatrice qui se respecte, elle a bourlingué : Festival Impulsez! à Toulouse, Festival d’Yverdon en Suisse, Tournoi de la Lui au Québec, Wise à Riom…
Elle se régale à jouer “Bio” avec les Eux, et “Casting” avec le Groupe Casting de Lyon.
Elle aime partir à blanc dans une scène et se laisser déformer par les autres. Elle voit l’impro comme une Dame souriante et sans manière, qui se révèle quand elle ne s’applique pas.
Elle aime lire, cogiter, écrire et voit toujours le verre d’eau à moitié plein. Elle est passionnée de randonnée, de philosophie et devient très envahissante quand elle aborde le Taoïsme et Spinoza.
Elle a deux noms, son nom civil et son nom de scène, ainsi qu’une dizaine d’adresses mail différentes. Cela lui donne une image de femme insaisissable et compliquée, mais elle reste toujours disponible pour répondre à la question “Comment dois-je t’appeler et où dois-je t’écrire ?”
Aujourd’hui, elle co-dirige la compagnie lyonnaise de théâtre d’improvisation le Cri du chameau, et l’organisme de formation par l’improvisation Kolinkis

Manding'Art, Rue Docteur Paul Pujos, Toulouse, France