Le Festival

Visuel Impulsez 6

Pourquoi un festival d’improvisation ?

L’idée du Festival est venue de l’envie de découvrir et de faire découvrir les concepts de spectacles que développent les autres compagnies aux quatre coins de la France et du monde et qui repoussent toujours plus loin les limites de cet discipline artistique et théâtrale encore méconnue.
Pour le public, c’est aussi l’occasion d’assister à des spectacles d’improvisation inédits à Toulouse puisque ces compagnies jouent généralement à domicile. Les comédiens auront à cœur de partager leur univers et leur imaginaire et de se laisser surprendre par la chaleur du public toulousain. Des rencontres qui promettent d’être hautes en couleurs et riche en créativité !

 

Pourquoi le nom « Impulsez ! » ?

L’improvisation ne peut simplement pas exister sans public. L’échange entre les comédiens et le public est primordial, c’est ce qui impulse la dynamique et l’élan nécessaire à la réussite du spectacle. Finalement le public devient un acteur qui apporte sa pierre à l’édifice au même titre que les autres, à la différence qu’il est confortablement assis ! Le public suggère, influence, conteste, vote, inspire, encourage, porte, propose, impose, improvise, impulse ! Alors à votre tour : Impulsez !

Edito du fondateur

Vous connaissez la théorie des 6 degrés de séparation ? C’est une théorie qui soutient que tous les êtres humains seraient connectés par 6 relations maximum à tous les autres êtres humains. C’est à dire que vous et moi, nous connaissons quelqu’un qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un, qui connaît Barack Obama (par exemple).

On dit même que la connection se ferait avec moins de 6 personnes. Et c’est très vrai dans le monde de l’improvisation. Chaque année, je découvre à quel point la communauté de l’improvisation est grande par son étendue et à la fois petite par son réseau. Et la 6ème édition du festival Impulsez, c’est l’occasion de célébrer cette communauté. Calgary, Bruxelles, Paris, Lyon, Lausanne, Tel-Aviv,… chaque année, le festival s’étend au travers de ce formidable réseau d’improvisateurs.

Et puis, c’est aussi l’occasion de parler des autres festivals de France comme Subito à Brest, La Semaine de l’Impro à Nancy, le LIF à Lyon, Le Ain’Pro Visa à Pont de Vaux, le WISE à Clermont-Ferrand, avec qui nous partageons les mêmes valeurs et avec qui nous souhaitons mettre en place un label “festival”.

Voilà de quoi nous réjouir pour cette édition riche en nouveauté, ainsi que toutes les suivantes que nous espérons nombreuses car les découvertes sont encore infinies!

tibo astry

Notre parrain : Tibo Astry

Tibo rencontre le théâtre il y a 30 ans puis l’improvisation il y a 19 ans. Véritable coup de cœur, cette discipline ne le quittera plus.
Comédien et improvisateur, il parcourt les scènes du monde francophone (France, Belgique, Suisse, Québec) pour des compétitions et festivals internationaux.
Depuis 2001, il anime des ateliers et des stages de formation au théâtre et à l'improvisation théâtrale. Sur scène souffle un vent de sincérité, Tibo nous transporte d'une vague d'émotion à un océan de rires.
Ce comédien humble et élégant nous touche et nous étonne à chaque fois !
Il intègre la Lily en 2016, Co-fonde le collectif Corpus Bang Bang la même année et créé deux spectacles pour celui-ci "L'Invitation" et "L'After". Il joue son seul en scène improvisé Il(s) (créé au Festival Impulsez!) depuis 2015. En duo avec Mélinda Nouette dans "Familia Méa", avec Anaëlle Tribout Dubois dans "Père/Fille", il se lance un nouveau défi avec "T.4.2.", jouer des contraintes du public avec le public.

Edito du parrain

Je découvre la Bulle Carrée en mai 2012. Je faisais alors partie de la Compagnie Le Cri du Chameau. Nous avions été invité avec notre création "Jumble Craft" pour le 5e anniversaire de la Bulle qui organisait pour l'occasion son premier festival d'impro, il y avait également, les Expressos d'Angers et les Eux de Paris. Ce fut dès ce jour une histoire d'amitié très forte. Non seulement je revoyais des anciens partenaires de jeux (Angers, ou j'ai commencé l'impro et rencontré pour la première fois Eric) et je me faisais de nouveaux compagnons (la Bulle et les Eux). Puis 2013, avec Impulsez ! Toujours avec le Cri du Chameau et notre "Portrait Chinois". J'y joue également mon premier Micetro animé par Mark Jane et Nabla Leviste, je remporte non sans difficulté (Timothée Ansieau fut (entre autre) un adversaire redoutable, il y avait aussi Haroun et les fabuleux comédiens de la Bulle). Que de bons moments partagés.
En 2014, Le Cri du Chameau est de nouveau invité (plus qu'une histoire d'amitié diraient certains), nous décidons d'y présenter "Tandem" notre duo d'impro. Cependant, Hélène tombe malade et je vais me retrouver seul sur scène. Je demande à Eric si il est ok pour que je tente cette expérience pour la première fois, il me donne son feu vert. Je joue donc un spectacle en solo pour la première fois. C'est lors du festival "Impulsez!" qu'est né ce qui deviendra "Il(s)". Je suis tétanisé, j'ai un trac de ouf, j'ai les mains moites, les jambes raides mais la magie opère et le public toulousain et la Bulle Carré me font honneur avec des retours d'amour et une standing ovation gravée à jamais dans ma mémoire.
Il(s) reviendra en 2016 dans sa version finale accompagné de son petit frère Il(s) Kids, l'histoire d'amour (oui appelons un chat un chat) continue entre la Bulle Carrée et mon parcours d'improvisateur, j'anime un stage lors de cette 4e édition du festival et j'ai toujours la joie et le plaisir de retrouver la Bulle et son accueil chaleureux. L'équipe est toujours aux petits soins et je me sens à la maison.
Puis le 30 juillet 2017, je reçois le mail d'Eric : "Je suis en train de réfléchir à la programmation de la 6ème édition du festival Impulsez (qui aura lieu du 22 novembre au 1er décembre 2018) et j'aimerais que tu viennes. Et même mieux, j'aimerais que tu sois le parrain du festival. Pour moi, tu représentes beaucoup. On a fait de l'impro ensemble à Angers. Tu as été là dès les débuts du festival (et même avant pour les 5 ans de la Bulle Carrée). Tu as pu faire ton 1er seul en scène improvisé à Toulouse. Bref, est ce que tu acceptes ? Bises, Eric."
Comment refuser ? Comment dire non à cette proposition ? Il ne me faut pas longtemps pour répondre à cette invitation et de la plus simple des façons le jour même : "Salut Eric, Merci pour ce message et cette proposition. Je suis honoré et j'accepte volontiers et avec plaisir cette invitation. A bientôt. Bel été. Bises. Tibo"
Me voici donc succédant à Odile Cantero comme parrain (Odile était marraine hein !) pour un festival riche, recevant des personnes formidables, des ami(e)s improvisateurs/trices, des êtres dont j'aime les univers, la force artistique et la folie. Les Toulousains vont vivre des moments forts grâce à la Bulle Carrée.
Est-ce que je vous ai dit que j'étais fier et honoré d'être le parrain de cette édition ?
Merci la Bulle Carrée d'être ce que tu es, je t'embrasse la goule.

Dossier de partenariat

Vous souhaitez être notre partenaire ? Télécharger le dossier ci-dessous (clique-droit + enregistrer le lien sous...) et contactez-nous !

Un petit aperçu en video :