Je m’appelle Jean

jeudi 22 novembre 2018 à 21:00
Centre Culturel Henri Desbals, Rue Henri Desbals, Toulouse, France

Pendant le festival Impulsez, toutes les disciplines théâtrales sont mises en lumière, il n’est donc pas étonnant de voir Mark Jane, un grand habitué du festival, venir avec son spectacle de masque. L’utilisation de masques par les comédiens est une pratique presque aussi ancienne que le théâtre lui même ! Ceci dit, improviser avec des masques est plutôt rare.

Poésie, émotion et jeu corporel seront les maîtres mots de ce spectacle unique magistralement interprété par Mark Jane et Steve Jarand.

Une tradition antique, deux comédiens contemporains, une heure de bonheur instantané !

durée : 1h (sans entracte)

12/10/7€ en prévente* (16/14/10€ sur place)
*+ frais de réservation

- à 21h
- En parler sur Facebook

Focus sur Mark Jane

Mark Jane est comédien, metteur en scène et enseignant qui depuis 1994 s’est spécialisé dans le théâtre d’improvisation. D’origine anglaise, en 1996, il s’installe à Paris, où il poursuit sa carrière de comédien. Il a travaillé avec des maîtres de l’improvisation, comme Keith Johnstone, Mick Napier et Patti Stiles.
En 2001, il fut l’un des membres fondateurs des Improfessionals. Avec les Improfessionals, Mark a exploré un grand nombre de styles et techniques d’improvisation : cabaret, longform, Gorilla, Micetro, comédie musicale improvisé, Trance Mask, Theatresports, catch Impro, match d’impro.
En 2012, Mark a supervisé la traduction française du livre « Impro – Improvisation et théâtre » de Keith Johnstone. Il est aujourd’hui un des experts en France sur le travail de Keith Johnstone. Son expérience des concepts d’improvisation anglais et français, alliée à sa passion communicative pour l’improvisation, font de ses ateliers des expériences uniques et enrichissante. En 2018, il publie son livre “Jeux et Enjeux: La boîte à outils de l’improvisation théâtrale”.

Focus sur Steve Jarand

C’est en 1987, que Steve découvre l’improvisation au Loose Moose Theatre de Calgary. La spontanéité et l’acceptation ont du sens pour lui, mais son côté responsable lui souffle de retourner à l’école. Il a donc passé quatre ans à compléter un baccalauréat en beaux-arts à l’Université de Calgary. Élève de Keith Johnstone, qui lui a appris à jouer et qui l’a dirigé dans The Caucasian Chalk Circle, le besoin d’explorer est plus fort et ses aventures le mènent en Europe, Amérique du Sud, Afrique, au Moyen-Orient, en Asie du Sud-Est … Entre les voyages, il travaille dans les parcs nationaux et provinciaux des montagnes Rocheuses en faisant du théâtre de nature. C’est là que commence son intérêt pour la narration, la marionnette et le travail au masque.

 

Centre Culturel Henri Desbals, Rue Henri Desbals, Toulouse, France